Pages

Shop My Favourites:

vendredi 29 septembre 2017

5 films d'amour qui font potentiellement pleurer




Attention !!! Si vous n’avez pas lu le titre je tiens à vous prévenir que la liste de mes 5 films préférés risque de vous mettre en PLS aiguë ! Vous avez beau me connaître maintenant, je pense qu’à force vous allez finir par croire que j’ai un sérieux problème de dépression et qu’il serait grand temps pour moi d’aller voir un psy, n’est-ce pas ?
Pour en revenir à nos moutons, j’ai encore du mal à défaire mes valises du Japon. Que ce soit physiquement ou psychologiquement. De ce fait, je n’ai pas encore d’article sur le sujet à vous proposer, c’est donc pour cela que je vous fais une fois de plus un petit classement qui ravira vos glandes lacrymales (oui oui vous savez ce truc près de vos yeux qui sécrète des larmes quand vous vous cognez le petit orteil)






  1. Moulin rouge


Résumé : A la fin du XIXe siècle, dans le Paris de la Belle Epoque, Christian, un jeune poète désargenté, s'installe dans le quartier de Montmartre et découvre un univers où se mêlent sexe, drogue et french cancan, mais se rebelle contre ce milieu décadent en menant une vie de bohème.


Il rêve d'écrire une grande pièce, et le peintre Henri de Toulouse-Lautrec est prêt à lui donner sa chance. Celui-ci a besoin d'un spectacle grandiose pour le Moulin Rouge et le poète est embauché pour rédiger le livret de la revue. C'est là qu'il tombe amoureux de la courtisane Satine, la star du prodigieux cabaret...


Avis : i hope you don’t mind ♪ i hope you don’t mind ♪ ….. oui quoi ? j’ai un article à écrire ? pardon ! *spoiler alerte* oui vous pouvez le dire, j’ai un problème avec l’amour et la mort ! Il n’y pas un seul film qui ne me fasse pas pleurer quand les deux thèmes sont abordés. Celui ci est tout de même particulier: il me fait passer de la joie à la haine, il me donne envie de chanter et de pleurer, de croquer la vie à pleines dents et de me mettre en pls. Toutes mes émotions sont mises à l'épreuve et c’est ce que j’aime.







  1. Là-haut


résumé : Des studios Disney-Pixar arrive la comédie d'aventure «Up», qui suit un vendeur de ballons de 78 ans, Carl Fredricksen, au moment où il réalise enfin le rêve de sa vie. Son désir de vivre une grande aventure le pousse à attacher des milliers de ballons à sa maison pour s'envoler vers les régions sauvages de l'Amérique du Sud. Mais il s'aperçoit trop tard de la présence d'un colis ayant la forme de son pire cauchemar : Russell, un jeune explorateur de 8 ans un peu trop optimiste, l'accompagnera dans son voyage.


Avis : je vois déjà les “qu’est-ce que ce dessin animé fout dans le classement ? C’est juste l’histoire d’un vieux qui met des ballons sur sa maison pour aller aux chutes du paradis“ Détrompez vous, la-haut c’est bien plus que ça ! C’est une fabuleuse histoire d’amour, celle qu’on a qu’une fois dans sa vie (ou jamais à notre époque ) où malgré les difficultés du quotidien, malgré la mort, on continue d’aimer. Oui les petits vieux qui s’aiment depuis 50-70 ans ça touche directement mon kokoro ( coeur en japonais ) vous allez me dire que je suis peut être un peu trop fragile mais je pleure à chaque fois à deux passages bien distincts du film.
Je reprocherai peut être juste une chose, heureusement j’avais 17 ans à la sortie du film, mais je peux vous dire que si j’avais vu ce film comme tous les autres disneys dans mon enfance je n’aurais rien compris à l’histoire d’Ellie et de Carl. Je trouve que  les métaphores des difficultés de la vie ne sont pas forcément évidentes pour les enfants. Mais vous allez me dire c’est comme un peu tous les dessins animés, à force de gagner en maturité , on ne comprend plus les films de la même manière.






  1. Hatchi


Résumé : Pour Parker, professeur de musique à l'université, l'arrivée du chien Hatchi dans la famille fut un heureux événement. L'animal prit sa place auprès de chacun, mais c'est avec Parker qu'il passait le plus de temps. Chaque matin, le chien accompagnait son maître à la gare où il prenait son train, et chaque soir, l'animal venait l'y attendre. Cet attendrissant rituel rythmait la vie de tous ceux qui en étaient témoins... jusqu'au jour tragique où Parker ne revint pas. Hatchi continua à l'attendre. Il l'attendit chaque jour, jusqu'à la fin. À force de fidélité et de patience, l'animal devint non seulement une légende, mais il bouleversa tous ceux qui connurent son histoire.


Avis : Ce n’est pas un film d’amour ? Comment ca ? Depuis quand un chien n’a pas le droit d’aimer son maître indéfiniment ? J’ai raison ? Je préfère ça !





  1. Avant toi


Résumé : Une charmante petite ville de l'Angleterre rurale. Si elle est originale et artiste dans l'âme, Louisa "Lou" Clark, 26 ans, n'a aucune ambition particulière. Elle se contente d'enchaîner les boulots pour permettre à ses proches de joindre les deux bouts.
Jeune et riche banquier, Will Traynor était un garçon plein d'audace et d'optimisme jusqu'à ce qu'il se retrouve paralysé, suite à un accident survenu deux ans plus tôt. Devenu cynique, il a renoncé à tout et n'est plus que l'ombre de lui-même.
Autant dire que ces deux-là auraient pu ne jamais se rencontrer. Mais lorsque Lou accepte de travailler comme aide-soignante auprès de Will, elle est bien décidée à lui redonner goût à la vie. Et peu à peu, les deux jeunes gens s'éprennent passionnément l'un de l'autre. La force de leur amour pourra-t-elle survivre à leur destin qui semble inexorable ?


Avis : Je ne vais pas vous faire un long discours, mais à ce qu’il paraît le livre est à chialer donc imaginez le film !

Ma scéne préfére : https://www.youtube.com/watch?v=c-bc638nD_g






  1. Everything everything


Résumé : Que feriez-vous si vous ne pouviez plus sortir de chez vous ? Ni respirer l'air pur de la mer, ni sentir la chaleur du soleil sur votre visage… ni même embrassé le garçon qui vit à côté de chez vous ? Everything, Everything raconte l'histoire d'amour insolite entre Maddy, adolescente futée, curieuse et inventive, et son voisin Olly. Car même si la jeune fille de 18 ans souffre d'une maladie l'empêchant de quitter l'environnement confiné de sa maison, le garçon refuse que ces circonstances n'entravent leur idylle.


Maddy n'aspire qu'à sortir de chez elle et à découvrir le monde extérieur et à goûter à ses premiers émois amoureux. Alors qu'ils ne se voient qu'à travers la fenêtre et ne se parlent que par SMS, Maddy et Olly nouent une relation très forte qui les pousse à braver le danger pour être ensemble… même s'ils risquent de tout perdre.


Avis : Vu il y a peu, je vous avoue que cela faisait très longtemps que je n’avais plus vu de film au cinéma qui valait les 15€ dépensés lourdement en place de ciné et en popcorn. Je n’ai pas lu le livre, donc aucune comparaison possible pour moi, mais je peux dire que j’ai beaucoup aimé la mise en scène des dialogues par textos entre nos deux jeunes amoureux ainsi que la fluidité du déroulement du film. On ne s’ennuie pas une minute devant celui ci.






6. La la land


résumé : Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?


Avis : *spoiler alerte* A priori,l’histoire ne me faisait ni chaud ni froid, je n’avais pas spécialement l’impression que les personnages s'aimaient vraiment car ils se tassent tous deux dans un quotidien plutôt lourd à supporter au fur et à mesure de l’avancée du film. Leur vie n'étant pas celle dont ils rêvaient, ils finissent par se séparer… Mais c’est à ce moment la que le film révèle toute sa beauté dans un final à vous briser le coeur. Ils se retrouvent plusieur année après, ils échangent un regard, une mélodie, tout en étant spectateur de la vie qu’ils auraient pu avoir s'ils avaient fait des choix différents, une vie de joie et d’amour. Pour moi ce film tombait à pique (ou pas), mon séjour au japon m’avait tellement donné de joie que me rendre compte que j’allais être moi aussi “spectatrice” de la vie que je pourrais avoir si je ne prenais pas les décisions nécessaires pour ne plus vivre une vie normale et sans intérêt. Depuis, je regarde en boucle la fin de La la land en rêvant de la vie que je veux vraiment.

ps: imaginez moi pleurer comme une madeleine entre deux japonais

Ma scéne préfére : https://www.youtube.com/watch?v=-IHCOcqu3sw&t=53s













2 commentaires:

  1. Bravo, j'ai pleuré en regardant la scène de là-haut! Merci !

    Pour avant toi, j'ai lu le livre et je te le conseils vraiment. Comme d'habitude, il est encore 100.000 x fois mieux que le film. J'ai vraiment adoré.

    Everything everything me tente bien. Je ne l'ai pas encore vu.

    Haaa La LA LA land, j'en ai beaucoup entendu mais je ne l'ai pas encore regardé. Je pense que je vais rapidement remédier à cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un film que je te conseil, c'esy "N'oublie jamais" (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=47422.html). J'ai adoré.

      Supprimer